La Joute de Rentrée

L’Ecole des Jeunes Orateurs a organisé son premier et tant attendu évènement: la Joute de Rentrée. La joute est une activité prépondérante pour l’EJO et caractéristique de celle-ci; pour la première fois, les nouveaux élèves intégrant l’IEP ont pu assisté à cet art si particulier qu’est l’éloquence.

Un jury prestigieux a fait honneur à tous les jouteurs ainsi qu’à l’association : Mr le Directeur de l’IEP, G.Eckert ainsi que la Secrétaire Générale Adjointe du Conseil de l’Europe, Mme Battaini-Dragoni qui sera la nouvelle marraine de l’EJO pour l’année à venir !

Chaque jouteur a su allier finesse d’esprit et de langage pour séduire son auditoire et surtout convaincre : en effet, sont désignés de manière arbitraire un jouteur à l’affirmative ainsi qu’un jouteur à la négative.
Cette année, une élève de première année a décidé de participer à la première joute : un courage et une aisance qui sont prometteurs pour la suite !

Le premier sujet de la joute était le suivant : Peut-on tout détruire pour se défendre?

S’affrontaient alors Marianne Lamérand en première année à l’affirmative, ainsi que Floriane Dambrine en deuxième année à la négative. C’est Marianne Lamérand qui fut désignée gagnante de la joute. Nous adressons toutes nos félicitations aux deux jouteuses qui ont su réaliser une performance de grande qualité !

Le second sujet fut le suivant : L’orgueil n’est-il fait que d’illusions? 

A l’affirmative Martial Guérin en cinquième année a su davantage conquérir le jury face à Théo Hudélist en cinquième année également.  Toutes nos félicitations aux deux jouteurs qui aujourd’hui accumulent une expérience impressionnante !

Pour terminer, une joute de duo pour le sujet suivant: Vaut-il mieux passer l’éponge que la jeter ?

L’affirmative était défendue par Hugo Salek et Manon Douillard en cinquième année, face à Dénis Ciesglik et Alice Schott en quatrième année. Les deux duos ont délivré une performance remarquable et ont su faire rire le public, mais c’est la négative qui l’emporte.

Le grand gagnant désigné de la Joute de Rentrée est Martial Guérin ; Marianne Lamérand remporte quant à elle le prix de Meilleur Espoir du jury.

Toutes nos félicitations aux jouteurs, au jury ainsi qu’au cher public et bien sûr à l’équipe de l’EJO pour organiser au sein de l’institut des évènements qui rassemblent toujours plus de monde autour de cet art indispensable qu’est l’éloquence.